Burkina Faso  |  R.D. Congo  |  Mali  |  Niger  |  Sénégal  |  Kénya  |  Ouganda  |  Tanzanie  |  Égypte  |  Tunisie  |  Afrique du Sud  |  Zimbabwe

UGB/CERADD | PCE | YETT | GAPS | UWC | RESAUD/UdeM/ESEA | GRIP/IGD/UCB | TADWEIN | IAGU | ISS | MEF | OSSREA | UDSM | RAU




PCE

Créer des espaces plus sûrs pour les jeunes femmes dans les bidonvilles du Grand Caire


Le projet étudie les moteurs et les changements de l'exposition à la violence sexuelle des jeunes femmes dans les lieux publics et explore les attitudes envers les différentes formes de violence sexiste chez les jeunes. En Égypte, comme dans de nombreux pays de la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, les jeunes femmes sont exposées à plusieurs types de violence sexiste.

En se concentrant sur les bidonvilles du Grand Caire en Égypte, le projet vise à comprendre les réponses des femmes lorsqu'elles sont soumises à de tels incidents et comment cela affecte leurs transitions à l'âge adulte, y compris l'accès à l'éducation et la participation à la force de travail. Une enquête réalisée en 2014 auprès des jeunes en Égypte a montré que près de 40% des femmes (âgées de 13 à 35 ans) étaient soumises à une forme ou une autre de harcèlement sexuel verbal ou physique dans les rues et les transports publics.

La différence d'occurrence dans les bidonvilles (61,6%) par rapport aux zones urbaines formelles (47,7%) et aux zones rurales (32,6%) du pays est également stupéfiante. Le harcèlement sexuel, la violence sexuelle ou la peur d'être exposé à une telle forme de violence sexiste a des impacts multidimensionnels sur les femmes et les filles, qu'ils soient physiques, sexuels ou mentaux, y compris le confinement de la mobilité dans les espaces publics. En s'appuyant sur le succès d'un projet en cours financé par le CRDI, Harassmap, ce projet documente davantage les stratégies d'adaptation que les femmes utilisent pour résister à la violence sexuelle et la façon dont les ressources communautaires peuvent être utilisées pour donner aux femmes les moyens de surmonter une telle violence.

La recherche utilise des méthodes quantitatives et qualitatives ainsi qu'un exercice de cartographie, qui permet de visualiser les espaces sûrs et dangereux dans les communautés pour différents groupes d'âge. Les interventions proposées basées sur les résultats de la recherche et l'engagement avec les parties prenantes concernées sont conçues en mettant l'accent sur la création d'espaces plus sûrs et plus inclusifs pour les jeunes femmes, la promotion de leur résilience et l'autonomisation de tous les membres de la communauté pour lutter contre la violence sexuelle. Toutes les activités du projet visent à impliquer les décideurs et les jeunes acteurs, tant au niveau local qu’au niveau national tout au long du projet.


ÉquipeLien Externe



 

AFRIQUESURE

Université de Montréal
Pavillon de la Faculté de l'Aménagement
2940 Chemin de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal, QC, H3T 1B9

 
 

Pour pouvoir accéder à l'Éspace Membres, veuillez vous identifier. Pour ouvrir un compte, veuillez écrire à alain(at)chammas.ca

 
 

Bureau 3041
Tel.: +1 (514) 343-6111 x 4342

     
   
  Nous Joindre  
Copyright © 2020 afriquesure.org