Burkina Faso  |  R.D. Congo  |  Mali  |  Niger  |  Sénégal  |  Kénya  |  Ouganda  |  Tanzanie  |  Égypte  |  Tunisie  |  Afrique du Sud  |  Zimbabwe

UGB/CERADD | PCE | YETT | GAPS | UWC | RESAUD/UdeM/ESEA | GRIP/IGD/UCB | TADWEIN | IAGU | ISS | MEF | OSSREA | UDSM | RAU




YETT

Renforcer la participation constructive et active des jeunes dans les processus civiques au Zimbabwe


Le Zimbabwe connaît de nombreux bouleversements socioéconomiques depuis une vingtaine d’années qui ont eu d’énormes répercussions sur sa population et en particulier sur les jeunes. Formant plus de 60 % de la population du Zimbabwe, les jeunes connaissent un taux de chômage de 80 %. Malgré l’application de politiques et de lois progressives qui aident les jeunes à contribuer aux processus démocratiques, la participation des jeunes aux processus décisionnels nationaux et régionaux demeure limitée. Actuellement, la participation active des jeunes est surtout symbolique, et les jeunes sont parfois utilisés par l’élite politique et économique comme agents de violence. La participation limitée des jeunes aux processus stratégiques, civiques et démocratiques, exacerbée par leur exclusion des postes décisionnels, nuit à leur capacité de travailler de manière constructive avec les responsables des politiques et les décideurs gouvernementaux à répondre aux besoins socioéconomiques courants, un désengagement à l’origine d’une flambée de protestation et de violence de la part des jeunes.

Les travaux de recherche, qui sont réalisés dans deux provinces du Zimbabwe (Masvingo et Mashonaland Ouest), examinent en quoi l’engagement et la participation des jeunes aux processus civiques et stratégiques pourraient contribuer à renforcer la gouvernance et à promouvoir des processus de développement inclusifs et pacifiques. Le projet permet de cerner d’éventuels mécanismes par lesquels les acteurs gouvernementaux peuvent exploiter l’expertise et l’expérience des jeunes afin de créer des processus civiques et stratégiques plus constructifs et plus inclusifs. Les recommandations découlant du projet présentent aux responsables des politiques régionaux et nationaux (et dans une certaine mesure aux acteurs mondiaux) les stratégies permettant de créer des lieux où les jeunes peuvent participer aux processus civiques et stratégiques. Cela sert à renforcer l’application des politiques actuelles qui visent à promouvoir l’engagement des jeunes dans les processus stratégiques, civiques et démocratiques. Le volet de renforcement des capacités aide à rendre les jeunes capables d’interagir avec les décideurs et de résister à l’adversité et à la violence.

Constitué de recherche-action, de renforcement des capacités et de représentation, ce projet est mis en œuvre par le Youth Empowerment and Transformation Trust (YETT). Le YETT est une organisation de la société civile établie au Zimbabwe et dont le mandat est de renforcer et de favoriser une participation plus active des jeunes aux processus stratégiques, civiques et démocratiques à l’échelle régionale et à l’échelle nationale.


ÉquipeLien Externe



 

AFRIQUESURE

Université de Montréal
Pavillon de la Faculté de l'Aménagement
2940 Chemin de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal, QC, H3T 1B9

 
 

Pour pouvoir accéder à l'Éspace Membres, veuillez vous identifier. Pour ouvrir un compte, veuillez écrire à alain(at)chammas.ca

 
 

Bureau 3041
Tel.: +1 (514) 343-6111 x 4342

     
   
  Nous Joindre  
Copyright © 2020 afriquesure.org